Le défilé de la collection BRETON WAVE au Festival de Cornouaille dans la presse


Un défilé de haute-couture au Cornouaille

Étudiante en stylisme à Londres, à la prestigieuse Saint-Martins School, elle souhaite embrasser la carrière. Nolwenn Faligot, 21 ans, originaire de Plougastel, a présenté hier soir, sa collection de vêtements.

La jeune femme, étudiante à Londres, s’inspire de la culture bretonne, mais également des nombreux voyages qu’elle a fait. On retrouve notamment des influences japonaises dans ses créations.

Ce jeudi soir, elle a présenté dix tenues dont quatre viennent d’être réalisées en juin, avec des chutes de tissus et des machines d’Armor-lux. Les vêtements sont portés par des reines, dont la reine de Cornouaille 2012, Diane Soubigou, très bon amie de la créatrice.

La salle était bondée pour la présentation des tenues. Les 10 reines ont défilé

chacune à leur tour sur des mélodies celtiques.

Un défilé aux influences bretonnes

Le stress se fait sentir à quelques heures du défilé. Hier soir, Nolwenn Faligot présentait dix tenues qu'elle a elle-même créées. Six sont issues de son travail scolaire. Quatre autres, présentées pour la première fois à cette occasion, ont été faites suite à un partenariat avec Armor-lux. « Je leur ai proposé un projet. Il a été accepté ». Depuis mi-juin, elle coud dans les ateliers de la marque, avec l'aide d'une amie. « Je ne suis pas une couturière professionnelle, j'ai eu besoin de plus de temps », souligne-t-elle. Elle a exploité des tissus rayés et des draps de laine, utilisés pour les cabans.

Tous les proches de la jeune fille s’affairent pour les dernières retouches.

Nolwenn Faligot, créatrice, est apparue à la fin sous un tonnerre d'applaudissement.

« J'ai toujours été intéressée par les arts. J'aime aussi voyager. » L'été dernier, elle s'est rendue au Japon, pour un stage. Elle apprécie particulièrement la philosophie de ce pays. « Le corps de la femme est caché pour mieux le dévoiler », explique-t-elle. On retrouve donc dans sa collection Breton Wave, des influences du pays mais aussi des influences « organiques ».

« Je suis plutôt curieuse », précise-t-elle. Curieuse aussi de cette culture bretonne qu'elle affectionne. Elle a d'ailleurs rendu un mémoire durant ces études sur le costume breton et les moyens de l'utiliser dans la haute couture. La jeune femme pratique également la danse, depuis plusieurs années.

Pour le défilé, elle a fait appel aux reines, dont sa meilleure amie et reine de Cornouaille actuelle, Diane Soubigou. « Elles sont toutes danseuses, explique Nolwenn Faligot, même si elles ne sont pas mannequins, elles se tiennent droites. Elles savent se déplacer, elles ont l'habitude d'avoir les regards sur elles. »

Nolwenn Faligot et Jean-Guy Le Floch, PDG de la société Armor Lux, partenaire du défilé et sponsor de la collection Breton Wave.

Extraits des différents articles parus au lendemain de la présentation dans le Ouest-France et le Télégramme


#BRETONWAVE #Brittany #ArmorLux #Quimper #BZH #Bretagne #Fashionshow #Fashion #FestivaldeCornouaille

© 2020 NOLWENN FALIGOT, All rights reserved