top of page

Le blog présente la presse et l’actualité de NOLWENN FALIGOT ainsi qu’une série exclusive d’articles avec un point de vue singulier sur la mode, l’art et la culture ; en Bretagne, dans les Pays Celtes et au-delà.

PORTRAIT - Des vêtements inspirés par la Bretagne et l'Irlande...

Article paru dans FESTICELTE, le quotidien du Festival Interceltique de Lorient, à la veille du défilé La Harpe et L'Hermine, présenté au Palais des Congrès dans le cadre du FIL,

le 8 août 2023.



Elle a 31 ans, et se définit comme "créatrice de vêtements". Elle habite dans le Finistère, retour au pays après avoir travaillé en Angleterre, en Slovaquie, en Chine, au Japon et à la Fashion Week de Paris....


Nolwenn Faligot est intervenue trop brièvement à la conférence de vendredi, où elle représentait Pevarzek, une association dont elle est la présidente, qui regroupe des artistes, artisans et designers aux valeurs communes, un collectif qui s’inspire de la démarche de création des Seiz Breur dans des domaines multiculturels, en la transposant au présent.


Mardi soir, elle met en scène un défilé--spectacle de 45 minutes, "La Harpe et l'Hermine, des vêtements à l'âme celtique". Si, à sept ans, elle a intégré le cercle celtique de Plougastel et découvert les costumes de Bretagne, c'est lors de sa formation en école de mode à Londres qu'avec la distance elle a compris la richesse de ce patrimoine. Ce qui l'intéresse : partir de sa connaissance du costume traditionnel pour créer des métissages avec d'autres formes vestimentaires. Elle a lancé sa marque, "NOLWENN FALIGOT", en 2021, propose deux collections par an, soit à ce jour une cinquantaine de pièces, dont une partie créée en partenariat avec Armor Lux.


Comme elle a beaucoup voyagé dans les pays celtiques, ils sont très présents dans son imaginaire. Elle a conçu ce spectacle pour l'Année de l'Irlande comme une traversée, un périple entre Bretagne et Irlande. On y verra des pièces pas encore commercialisées, et des créations spécifiques au défilé, donc beaucoup de vêtements inédits, portés par une vingtaine de personnes.

Cent ans après la création par de jeunes artistes bretons du groupe "Ar Seiz Breur", Nolwenn en est persuadée : "Le celtisme est une source d'inspiration, au-delà des symboles éculés, et l'on peut fédérer aujourd'hui artistiquement autour de la création en Bretagne, et de son avenir".

Mardi 8, 21h30, Palais des Congrès : "Au FIL des costumes".


FESTICELTE du Lundi 7 août 2023, par Catherine Delalande



תגובות


© 2020 NOLWENN FALIGOT, All rights reserved

bottom of page