Le blog présente la presse et l’actualité de NOLWENN FALIGOT ainsi qu’une série exclusive d’articles avec un point de vue singulier sur la mode, l’art et la culture ; en Bretagne, dans les Pays Celtes et au-delà.

LES PARTENAIRES - La mannequin Jade Le Coguiec


Photo de Charlaine Croguennec pour le Chapitre Premier, photo prise à Camaret-sur-mer, à la pointe de Pen Hir

Jade Le Coguiec est un des visages NOLWENN FALIGOT pour la campagne de lancement "Chapitre Premier" et a de nouveau posé pour une partie de la boutique en ligne, elle a donc une relation particulière avec la marque depuis ses débuts...


Jade porte les pièces de la collection avec beaucoup d'élégance et de naturel. Elle incarne à merveille l'identité de la marque NOLWENN FALIGOT, c'est donc pourquoi je l'ai invitée à nous parler de sa vision de la Bretagne et de la marque.





- Quel est ton rapport à la Bretagne et qu’est-ce que - pour toi - être une femme bretonne ?


J'ai la chance de par mes origines d'être bretonne et antillaise. Je dis bien la chance, car je suis tombée amoureuse de la Bretagne lorsque j'y ai vécu pour la première fois à l'âge de 13 ans. J'ai beaucoup voyagé, mais c'est véritablement en Bretagne que je me sens la plus heureuse notamment grâce à la proximité de la mer et le dépaysement des paysages.

La femme bretonne selon moi elle incarne la liberté et l'authenticité.




- Comment décrirais-tu la marque NOLWENN FALIGOT ?


Lorsque je parle de la marque j'évoque son engagement éthique, l'influence bretonne que l'on retrouve dans l'histoire des pièces, mais également l'entreprenariat français car c'est une donnée qui me semble très importante de mettre en avant, des marques françaises avec une production raisonnée.



- Qu’est-ce qui te plaît dans la marque, et quelles sont tes pièces préférées?


J'aime particulièrement les coupes des vêtements, elles donnent aux pièces un aspect très confortable tout en gardant une structure qui rend l'ensemble élégant et raffiné. Durant le shooting j'ai eu un coup de cœur particulier pour le pantalon marin LUSIA que je trouve extrêmement flatteur, la veste courte kaki NENOGA pour son aspect moderne et sa couleur singulière, mais surtout j'ai adoré la robe marinière ENORA car il n'est pas toujours facile de s'attaquer à modifier la marinière, emblème de notre mode bretonne, et Nolwenn a su relever ce défi avec brio. Durant le shooting pour cette robe je passais mon temps à tourner sur moi-même pour apprécier le volume en mouvement.





- Tu as porté presque tous les vêtements de la marque, comment te sens-tu en les portant?


Ce qui ressort c'est véritablement le côté élégant mais confortable. Il y a eu une véritable recherche autour du choix des matières et cela se ressent. Les pièces sont de bonnes densités et l'on sent qu'elles sont confectionnées pour perdurer dans le temps. J'avais envie de refaire tout mon dressing avec les pièces de sa collection.


- Enfin, as-tu quelques mots sur ton expérience avec la marque ?


J'ai eu la chance à deux reprises d'être bookée pour représenter la marque NOLWENN FALIGOT, la campagne et le e-shop. Dans le cadre de mon activité de mannequin j'ai l'habitude de côtoyer des équipes artistiques et de travailler dans des lieux incroyables, mais le souvenir du shooting de la campagne dans le Finistère restera un des plus beaux. J'ai été époustouflée par le cadre et ça été un réel bonheur de travailler pour une créatrice portant de si belles valeurs et entourée d'une si belle équipe.


Photo de Charlaine Croguennec pour le Chapitre Premier, photo prise à Camaret-sur-mer, devant le manoir du poète Saint-Pol-Roux

© 2020 NOLWENN FALIGOT, All rights reserved